Magritte – La trahison des images – Centre Pompidou

Capture.PNG

Les jolis points de vue surplombants Paris ne sont pas ni nombreux que cela. Cette semaine, je vous embarque au centre Beaubourg, pour l’une de mes vues préférées. La journée on y découvre les toits gris de la capitale et la nuit Paris devient ville lumières. C’est donc en nocturne que je décide d’arpenter l’expo Magritte. Magritte, peintre surréaliste belge, mais également publicitaire pour gagner sa vie, s’est essayé au Dadisme au cubisme et au futurisme.

On y va pourquoi à l’expo « La trahison des images » ? Pour voir en autre le tableau Amour. Mais aussi pour profiter de la boutique de ce musée, qui regorge d’objets design et autres idées cadeaux pour cette fin d’année.

Magritte disait : « Être surréaliste, c’est bannir de l’esprit le déjà vu et rechercher le pas encore vu. » tout est dit !

Publicités

Auteur : Arty-Time

Sans diplôme des Beaux-Arts en poche, mais simplement dotée d’une énergie débordante couplée à une curiosité sans limites, je vais tenter de vous faire découvrir les richesses culturelles que nous offre Paris, mais aussi d’autres contrées lointaines ou non, à travers des musées. Je vous embarquerai également dans les petites galeries et vous démontrerai que l’art peut être partout ! J’espère vous donner envie d’aller à votre tour les visiter, IRL ou bien chaud installés dans votre canapé ou bien encore collés-serrés dans un métro bondé. A très bientôt pour un arty time ;)