Fondation Louis Vuitton – collection Samuel Courtauld

Pour une fan inconditionnelle comme moi des impressionnistes me rendre à la Fondation Louis Vuitton pour découvrir la collection de Samuel Courtauld fut une immense joie.

Mais c’est qui ce Samuel !? Un mécène anglais, qui possédait l’une des plus significatives collections de peintres impressionnistes et rassemblés pour la première fois à Paris depuis 60 ans ! (Nan mais quelle chance d’habiter à Paris quand même !)

C’est donc à vélo que je me suis rendue dans ce musée bateau, bah oui il ressemble quand même vachement à un bateau l’ouvre de Frank Gehry.

Samuel a donc fait sa carrière dans le textile et avait décidé de faire un don de 50 000 lives à la National Galery. Cette dernière étant en travaux, nous avons la chance de voir sa collection en France ! Et c’est plutôt normal honnêtement que certains tableaux soient « de retour » ici.

Car l’exposition réunit les chefs-d’œuvre des plus grandes peintures françaises de la fin du XIXème siècle et du tout début du XXème siècle : Manet, Seurat, Cézanne, Van Gogh, Gauguin.

Vous y verrez quels tableaux ?

Bar aux Folies-Bergère de Manet (1882) 

Nevermore de Gauguin (1897)

La Loge de Renoir (1874)

La femme se poudrant de Seurat (1889)

L’autoportrait à l’oreille bandée de Van Gogh (1889). Ainsi qu’une sublime collection d’aquarelles de Turner.

En sortant de cette exposition, vous vous demandez peut-être comme moi, mais que serait l’art sans les riches ? Et que serait devenu le jardin d’acclimatation sans Arnault. Car avec le billet de la fondation vous pourrez vous y balader à l’oeil 🙂 Merci qui ?

Publicités